Comprendre les bonnes pratiques ou techniques pour
héberger parfaitement son logiciel libre.

Comment installer Dolibarr v14 dans un hébergement mutualisé OVH ?

Dolibarr est un ERP/CRM libre, adapté aux petites et moyennes entreprises. Même si certaines copies d’écran peuvent concerner une ancienne version de Dolibarr, le tutoriel reste le même pour installer Dolibarr chez OVH.

Suivez ce lien si vous préférez plutôt l’installer sur un VPS OVH.

1. Choisir un hébergeur et un hébergement

Dolibarr propose de télécharger plusieurs archives d’installation différentes selon la méthode souhaitée : un installeur pour windows, un package pour debian et redhat ou des sources à décompresser.

Beaucoup utilisent l’installeur windows mais il faut bien essayer d’imaginer qu’il produit une certaine complexité d’installation qui rend difficile la maintenance et la demande d’aide au dépannage par la suite.

Il vaut mieux faire l’effort d’utiliser l’installation à partir des sources pour mieux comprendre les différents éléments utilisés. Et il sera plus facile d’obtenir de l’aide par la suite.

Il existe beaucoup d’hébergeurs et malheureusement aucun n’est parfait.

Je vous propose dans ce tutoriel d’installer Dolibarr sur l’offre « mutualisée Pro » d’OVH qui permet à votre éventuel futur prestataire de pouvoir se connecter à l’hébergement par SSH pour que ce soit plus facile pour lui.

2. Commander l'hébergement OVH (durée 15 minutes)

Pour commander un hébergement, cliquez ici et suivez les étapes de commandes :

2.1 Cliquez sur le bouton Commander

Commande d'un hébergement PRO chez OVH

2.2 Vérifiez la commande

On sélectionne Sans module pré-installé. (Et d’ailleurs, ne prenez jamais un module pré-installé) :

Ne pas pré-installer de module "OVH"

On prend un certificat (gratuit) SSL Let’s Encrypt afin que par la suite, Dolibarr puisse être accédé en sécurisé par HTTPS :

Choix de SSL

On clique sur Continuer la commande et on vous propose de prendre un nom de domaine (rien d’obligatoire si vous en avez déjà un mais il faudra le configurer pour ajouter un champ pour Dolibarr). Si vous prenez un nom de domaine, inutile de prendre les options DNS Anycast et Visibilité Pro :

Choix d'un nom de domaine si besoin

Après votre décision de prendre un nom de domaine ou non, vous cliquez sur Continuer la commande.

Finalisation de la commande

2.3 Validation de la commande

La commande est validée, il faut attendre la livraison :

Validation de la commande

Vous recevrez par la suite (il faut être patient) les identifiants de connexion FTP :

Réception des codes FTP

3. Téléchargement et installation de Dolibarr (méthode lente 1h30)

3.1 Téléchargement

Tout d’abord, il faut télécharger les sources de Dolibarr à déposer dans un répertoire temporaire de votre ordinateur :

Ensuite, vous décompressez le fichier téléchargé et vous obtenez un répertoire dolibarr-14.0.1 (pour la version 14.0.1) :

Code source de Dolibarr

Le répertoire qui nous intéresse actuellement est le répertoire htdocs, c’est son contenu que l’on va transférer vers l’hébergement.

3.2 Préparation des fichiers avec Filezilla

Filezilla est un logiciel libre permettant de transférer des fichiers avec la méthode FTP.

Si Filezilla n’est pas installé sur votre ordinateur, installez-le en suivant ce lien :

Après le premier lancement de Filezilla, il faut configurer un site dans le gestionnaire de site du logiciel :

Gestionnaire de site Filezilla

Configurez un site correspondant à votre hébergement OVH (vous avez reçu les paramètres par courriel) :

Connexion avec Filezilla

Puis vous pouvez lancer la connexion.

Le côté gauche de la fenêtre représente votre ordinateur, le côté droit l’hébergement OVH.

Positionnez-vous dans le répertoire htdocs à gauche et sélectionnez tous les fichiers. Positionnez-vous dans le répertoire prévu pour dolibarr à droite. Si vous vous connectez à la racine de l’hébergement, il se peut que ce soit www (vérifiez bien qu’il n’y a pas d’autres logiciels), puis cliquez avec le bouton droit de la souris sur le côté gauche de la fenêtre et Envoyer (vérifiez bien avec de cliquer):

Positionnement dans les bons répertoires

Le transfert sera long (car c’est la méthode lente et plus facile) :

3.3 Création de la base de données MySQL/Mariadb pour Dolibarr chez OVH

Dans l’espace client OVH, il faut se rendre dans la gestion de l’hébergement, onglet « Bases de données » :

Transfert des fichiers
Création d'une base de donnée OVH

Nous allons créer notre base de données :

Création d'une base de donnée OVH 2
Création d'une base de donnée OVH 3
Création d'une base de donnée OVH 4
Base créée

Poursuite de l'installation de Dolibarr via le web

Ouvrez votre navigateur et tapez l’adresse de votre dolibarr en cours d’installation. Il se peut que vous deviez régler votre DNS. L’URL de mon dolibarr est : https://dolibarr-demo.libremaster.ovh
Configuration Web Dolibarr 1
Configuration Web Dolibarr 2
Configuration Web Dolibarr 3
Configuration Web Dolibarr 5
Configuration Web Dolibarr 6

Là, il faut retourner dans Filezilla pour créer un fichier install.lock dans le répertoire documents de Dolibarr sur le serveur OVH :

Verrouillage par Filzilla 1
Verrouillage par Filzilla 2
Verrouillage par Filzilla 3

On peut enfin retourner sur notre navigateur et nous connecter à Dolibarr.

Installation terminée

Regardez ma vidéo d'installation

Christophe T.

Expert administrateur de serveurs Linux depuis 1997 et spécialisé dans l'optimisation d'hébergements Web de Logiciels Libres

Je vous prête ma meilleure attention pour vous apporter un résultat technique de qualité, à la hauteur des exigences de votre milieu professionnel.

Pourquoi j'utilise le logiciel libre ?

  • Accès à la connaissance : je n’ai pas choisi le logiciel libre par gratuité. Je me suis mis aux logiciels libres simplement parce que je peux accéder et apprendre leurs fonctionnements en consultant leurs codes sources et leurs documentations très bien faites.
  • Souveraineté numérique : je ne souhaite pas enfermer mes données dans des formats fermés et propriétaires. Je ne souhaite pas non plus que leur traitement soit obscur. Il faut garder la possibilité de sortir les données si nécessaire.

Expertise et professionnalisme

  • Réel expert : j’utilise vraiment quotidiennement sur mon poste de travail, le même système qui est utilisé sur les serveurs d’hébergements de sites internet. Je ne fais donc pas semblant d’être expert en informatique comme beaucoup de prestataires qui n’utilisent Linux qu’occasionnellement.
  • Double compétence : j’ai développé au fil du temps des outils qui nécessitent de faire à la fois du système et du développement. J’analyse très souvent le code source des logiciels que j’utilise.
  • Discrétion : j’interviens techniquement sur vos services ou vos données avec le plus grande neutralité et sans accéder aux espaces non nécessaires à la finalité technique.
  • Compétences pointues : je dispose à la fois de compétences pointues dans mon domaine et des compétences générales dans les domaines annexes. Ceci me permet de pouvoir résoudre des problèmes sans y avoir jamais été confronté. J’attire quand même votre attention que la résolution de certains problèmes dépend d’un tiers et donc mon champ d’action peut être parfois limité.
  • Travail bien fini : Il arrive qu’on me demande d’intervenir sur un point en particulier mais que je me rende compte que la prestation nécessite d’aller au delà pour produire un travail de qualité. Je vous proposerai alors des compléments d’intervention.
  • Formation permanente : les nouvelles technologies changent vite. Je suis toujours curieux des nouveautés sans pour autant les adopter inutilement par effet de mode.
  • Environnement sécurisé : l’espace de stockage de mon poste de travail est chiffré à 100%. De plus, vos mots de passe sont chiffrés dans mon gestionnaire de mots de passe. J’utilise aussi une clé physique de sécurité quand cela est possible.
  • Ce sont ma curiosité et ma capacité à chercher des solutions autour des logiciels libres qui me définissent le mieux.