libremaster-v4-photo
Christophe T.
Expert administrateur de serveurs Linux depuis 1997.

Conseil en hébergement web de Logiciels Libres

Référent technique des expatriés francophones

Le jour où Maître Gims me demande de l’aide (enfin, pas directement)

Je ne me souviens plus de la date exactement mais disons que c’était le 10 Avril 2013, le jour de la sortie du nouveau clip de Maître Gims « J’me tire ».

Cet artiste musical lance sa boutique en ligne autour d’une nouvelle marque de vêtements et sort en même temps un nouveau clip.

Il était prêt à 19h en direct sur Internet, tous ses fans étaient là sur les réseaux sociaux, impatients d’écouter le clip et d’acheter sur sa boutique.

Quelques minutes plus tard, sa boutique s’effondre, ça ne répond plus….

Vers 19h07, son webmaster m’appelle, il était dans le métro. C’était le premier contact. J’essaye de deviner vaguement le problème mais n’ayant pas la main sur le serveur, il ne me reste qu’à sortir une boule de cristal. Je lui fais lancer des commandes sur le serveur (il était connecté en « root » (administrateur) sur le serveur de Maître Gims, et toujours dans le métro).

Au bout de 20 minutes, il se décide enfin à me donner l’accès au serveur à moi, presqu’inconnu pour lui et complètement inconnu pour Maître Gims évidement 😉

D’après toutes les symptômes et vu que le serveur était largement sur-dimensionné : en effet, le serveur était presque au repos alors que le site ne répondait pas, je me pose des questions : 

  • Qu’a donc de particulier une boutique en ligne comme celle de Maître Gims ?
  • Où était hébergé le clip ?

Je relance le service web et juste après le site répond de nouveau, puis rebloque quelques secondes plus tard.

Je suis, à ce moment, presque certain que c’est dû au bridage par défaut du service web à 300 visiteurs simultanés.

J’augmente la limite pour essayer à 800 (vraiment au hasard). Puis je relance le service web.

La boutique commence à répondre normalement mais c’est encore un peu juste alors j’augmente encore mais attention !!!

Si on augmente encore, je sais qu’il y a une autre limite à débrider ailleurs que je débride également.

J’ai corrigé la configuration en quelques minutes sous une pression indirecte de milliers de fans qui attendaient.

À 19h36, la boutique était fonctionnelle.

Est-ce que j’ai eu de la chance de trouver le problème aussi rapidement ?

Je vous laisse deviner.

Si vous avez besoin d’un expert, je suis là pour vous aider. Promis, je ne vous ferai pas chanter.

Bon courage et à bientôt,

Christophe T.